Au pays d'Ori

01 septembre 2014

Pleine lune

9782732451596Grace Divine, tome 3 de Bree Despain, La Martinière jeunesse
Nous avions laissé dans le tome précédent, un Daniel transformé en loup blanc, sans espoir de retrouver sa forme humaine. Dans ce dernier tome, Grace va donc tout tenter pour sauver son amoureux, même si le loup, à l'intérieur d'elle, est en colère et en veut à se dernier. Pour compliquer les choses, Talbot refait son apparition, le méchant Caleb est prêt à en découdre et la meute de Sirhan a bien envie de montrer qui est le plus fort.
J'ai mis bien longtemps pour finir cette série, j'étais un peu lassée, je crois, des histoires de loup garou, par ailleurs, l'histoire est sympa, mais bien peu originale, il faut l'avouer, j'ai trouvé les deux héros bien trop lisses, et l'obsession religieuse de Grace m'a laissée complètement hermétique. Heureusement, les événements s'enchaînent et ne laissent aucun temps mort et le suspens est bien présent grâce au personnage de Talbot, même si je suis un peu déçue de la fin, snif!

Posté par Orichan à 00:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


31 août 2014

Petites choses arrivées chez moi #41

Les fameuses Stan Smith d'Adidas introuvables, trouvées par hasard, et achetées sur un coup de tête, mais que j'aime d'amour depuis.
DSC05085

DSC05083

DSC05086

Un t-shirt Asos Mrs Gosling pour bien faire comprendre à Eva qu'elle n'a aucune chance, même si elle est enceinte!
DSC05089

Une robe soleil Primark parce que le soleil est toujours en vacances.
DSC05090

Ma nouvelle pochouette Monoprix trop jolie.
DSC05183

Mes nouvelles lunettes de soleil Marc by Marc Jacobs peu portées en raison de la météo, snif et mon huile prodigieuse Nuxe, depuis le temps que j'en entendais parler en bien!
DSC05091

Et ma nouvelle addiction des baumes à lèvre Baby Lips de Gemey Maybelline, ils sentent trop bon et j'adore la coeur du rose, un peu déçue par la teinte du rouge pas assez marquée.
DSC05092

30 août 2014

Glaces maison

Cet été, j'ai fait turbiner ma snouvelle sorbetière adorée. Ca a donné des tas de glaces...

Glace au yaourt.
DSC04141

Glace crumble rhubarbe.
2014-06-01 15

Glace à la fraise.
DSC04140

Glace à la prune.
2014-07-13 17

Sorbet à l'abricot.
2014-06-22 16

Glace à la cerise.
DSC04142

Posté par Orichan à 00:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

28 août 2014

Black Magic

1507-1Magie Noire de Andrew Prentice et Jonathan Weil, Wiz / Albin MichelLondres, 1592, Jack, petit voleur des rues, a détroussé la mauvaise personne, en effet, en ouvrant la bourse dérobée, Jack reçoit au visage et sur la main, une poudre rouge qui lui ronge l'oeil et s'attaque à sa main. Depuis, il voit et ressent des choses étranges, Londres semble peuplée de fantômes et monstres en tout genre. Et le drame se produit, la mère de Jack est assassinée par Nicholas Webb, le fameux prêcheur qui hante les rues de la ville, et qui souhaitait retrouver la fameuse bourse volée. Jack est déterminé à se venger, mais une terrible menace rôde!
J'ai beaucoup aimé l'ambiance inquiétante de ce roman
, Jack semble poursuivi par un être mystérieux, on croise des démons, des sorciers (même des sorciers connus!), et il ne fait pas bon traîner dans les rues de la capitale le soir venu.
Par contre, j'ai trouvé l'intrigue longue à se mettre à place, j'ai mis un moment à être prise par l'histoire, c'est bien dommage. Heureusement, je me suis attachée aux personnages, Jack, mais aussi les personnages secondaires très réussis, l'espion Kit et surtout la dédaigneuse Beth, et l'elfe qui est à mourir de rire.
Cela reste une bonne surprise.

Posté par Orichan à 00:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 août 2014

Escapade hors de londres #03 Stratford-upon-Avon

Stratford-upon-Avon est la ville dans laquelle est né Shakespeare. Pour vous y rendre, il suffit de prendre le train à la gare de Marylebone à Londres, et il faudra compter 2h10 de trajet, c'est donc aisément faisable en une journée.

La ville est une petite ville anglaise très mignonne, vous pouvez y visiter plusieurs maisons ayant appartenu à Shakespeare et à des membres de sa famille. Bon alors, je dois avouer que l'intérieur des maisons ne nous a pas embalées, mais c'était vraiment agréable de flâner dans la ville et sur les bords de l'Avon.
DSC05148

DSC05145

DSC05143

DSC05144

DSC05152

DSC05157

DSC05146

DSC05160

DSC05161

DSC05162

Posté par Orichan à 00:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,



26 août 2014

Escapade londonienne #02 Sucré

Nous avons découvert l'afternoon tea sur le thème de Charlie et la chocolaterie sur Instagram, nous nous sommes donc empressées d'aller tester la chose à l'hôtel One Aldwich.
La déco est moderne et épurée, un peu moins à notre goût que d'habitude, mais bon ça reste très agréable (à part les sièges bas que je trouve toujours peu commodes pour manger).
DSC05180

DSC05171

L'afternoon tea commence par de délicieux petits sandwichs: coups de coeur pour celui au saumon et pour la délicieuse petite quiche.
DSC05173

Puis viennent les gâteaux du voyage: scones, financier aux myrtilles et fondants au chocolat, les meilleurs qu'on ait pu tester! Le tout arrosé de thé à la lavande, et à la pomme.
DSC05178

Et pour finir les pâtisseries sur le thème de Charlie et la chocolaterie donc, qui comprenaient: un eton mess délicieux, une barbe à papa au parfum surprise (la rhubarbe pour la devinette, que je n'ai pas aimée du tout alors que j'adore la rhubarbe et que Norichan a adoré alors qu'elle n'aime pas ça!), des oeufs en chocolat, des pop cakes citron coco (trop sucrés, argh!), et un milkshake chocolat caramel.
DSC05176

Une véritable orgie gourmande!
Afternoon tea by Charlie and the chocolate factory = £34,20

One Aldwich
1 Aldwich
London

Nous avons ensuite effectué un petit détour par la Suède en testant deux boulangeries suédoises.
D'abord Fabrique, une boulangerie dans un entrepôt (vous la trouvez aussi à Selfridges, mais c'est moins sympa), c'est très sympa qui vend donc des brioches suédoises, c'est la fête du kanell Bullar.
DSC05124

DSC05125

DSC05128

Fabrique
Arch 385, Geffrey Street
London

Ensuite Bageriet, une toute petite boulangerie près de Covent garden où l'accueil est sympathique.
2014-08-20 17

Bageriet
24 Rose street
London

25 août 2014

Escapade londonienne #01 Jamie et Albion

Si vous me suivez sur Instagram, vous savez que je me suis évadée à Londres pour quelques jours. me voilà de retour avec tout pleins de bonnes adresses! On commence avec deux restaurants.

D'abord l'immanquable Fifteen, LE restaurant de Jamie Oliver, plus gastro que les Jamie's Italian, mais avec un menu abordable pour le déjeuner (2 plats = 19£ ou 3 plats = 24£). j'ai adoré, et je crois que ça va faire partie de mes immanquables quand j'irai à Londres désormais.
DSC05123

DSC05105

La déco est réussie avec un four à pain qui trône sur le côté. Le service est aux petits oignons, et les serveurs sont tous mignons, si je vous assure!
DSC05122

DSC05112

DSC05121

Nous avons bien entendu choisi le menu avec trois plats, et nous nous sommes régalées, tout est simple, mais délicieux. On a arrosé le tout de limonade maison.
DSC05109

En entrée, nous avons commencé avec du poulet grillé avec des concombres, un régal, c'est goûtu et fondant.
DSC05108

Pour le plat, j'ai choisi la saucisse maison au chou, un régal et Norichan a opté pour le cake aux pommes de terre aussi original que bon.
DSC05115

DSC05116

Pour le dessert, nous avons opté pour la tarte aux framboises, un peu étrange parce que c'était plutôt un flan aux framboises, heureusement le goût était au rendez-vous et un délicieux éclair à la fraise.
DSC05118

DSC05120

Fifteen
15 Westland Place
London

Le seconde adresse testée, c'est Albion, un genre de Rose Bakery, soit une épicerie, salon de thé, restaurant, tout en un.
Le décor est magnifique et on vient plus pour le cadre que pour l'assiette.DSC05131

DSC05134

DSC05137

DSC05132

A la carte, on trouve des classiques anglais, english breakfast, fish and chips, scones, mais aussi de nombreuses salades et gâteaux.
Nous avons opté pour une salade Caesar, et un english breakfast agrémentés de smoothie.DSC05135

Albion
2-4 Boundary St
London

Posté par Orichan à 14:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

20 août 2014

"Maybe okay will be our always."

J'avais entendu parler du livre, le roman de John Green a enflammé les critiques comme les lecteurs, mais en découvrant le sujet, je n'ai pas eu le courage de l'ouvrir, et puis le film a été annoncé, et toujours la même réaction, je me disais que je ne pourrais pas, que ça serait trop dur, mais le destin qui fait bien les choses, m'a envoyé une invitation pour l'avant-première du film, j'ai donc déposé un paquet de kleenex dans mon sac, et le coeur serré, j'y suis allée...

218720Nos étoiles contraires de Josh Boone adapté du roman de John Green
Hazel a 18 ans, elle est en train de mourir du cancer qui ronge ses poumons. Un jour, elle se rend à un groupe de soutien, et elle croise Gus, Gus est en rémission depuis un an, mais le cancer lui a volé une de ses jambes, et Gus va voler le coeur  d'Hazel qui n'était pas encore mort.
Ne vous fiez pas à ce terrible sujet Nos étoiles contraires ne se réduit pas à un mélo tire-larmes, l'histoire d'Hazel et de Gus est pleine de joie, et surtout de rires, parce que, oui, avec Nos étoiles contraires, on use beaucoup de kleenex, mais on rit aussi beaucoup. Gus a décidé de faire un pied de nez à la maladie, et ce n'est pas les barrières qu'a dressées Hazel qui l'empêcheront de l'aimer, et il se rit tous les jours de la mort, en mettant une cigarette dans sa bouche et en l'allumant jamais.
Je n'ai pas lu le livre, mais l'émotion dans le film est bien là, tout le temps, et même si Hazel nous a bien dit au début que la vie n'est pas un conte de fée, et qu'elle allait nous raconter la vraie vie, l'histoire de Gus et d'Hazel sonne comme un conte de fée, même quand le vilain  gâcheur de rêve veut tout casser.
Les acteurs sont incroyables de justesse, et pourtant ce n'était pas gagné car on retrouve Shailene Woodley, la Tris de Divergent et Ansel Elgort qui n'est autre que son frère Caleb dans Divergent aussi, j'ai paniqué sur le moment, mais finalement, j'ai vite oublié la réalité, et le caleb insipide de Divergent a remué mon petit coeur.

Posté par Orichan à 00:55 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 août 2014

"I never want you to stop searching for your dream..."

371387Le rôle de ma vie de Zach Braff
Zach Braff m'a longtemps fait rire dans Scrubs, puis m'a émue tout plein avec son premier film Garden State, c'était il y a 10 ans et depuis il avait disparu, mais heureusement il vient de sortir un nouveau film et c'est une aussi belle pépite que Garden state, il ne faut pas le rater!
Aidan est un acteur un peu raté, son couple bat de l'aile, il n'a plus les moyens de de payer l'école hébraïque de ses enfants, de toute façon, il ne croit plus trop en Dieu et son père tombe gravement malade. Cet événement douloureux, la lente disparation du père va pousser Aidan à se remettre en question, à resouder sa famille, et paradoxalement à retrouver le goût de vivre.
Avec Le rôle de ma vie, on verse des larmes parce que l'émotion est à fleur de peau, mais jamais trop facile, Zach Braff parvient à nous faire nous interroger sur nous-mêmes, sur la religion, la famille, l'amour, tout ça en même temps parce que Zach Braff est un peu magicien, mais on rit aussi beaucoup parce que Zach Braff n'a pas été le Dr John Dorian pendant des années pour rien, l'humour est décalé et léger et nous laisse le sourire aux lèvres.
Je ne sais pas quoi vous dire d'autre, c'est un film magnifique, un Garden state pour quand on est plus vieux et que la vie a changé. Merci Zach Braff et la prochaine fois, n'attend pas dix ans!

Posté par Orichan à 15:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

18 août 2014

" It's like a zombie apocalypse out here."

300235Black Storm de Steven Quale
Je suis une grande fan de films catastrophe (Volcano, Le jour d'après, Le Pic de Dante, Le Poséïdon pour ne citer qu'eux sont des films que j'ai vu des tas de fois, même si ce sont de grosses bouses!), j'étais donc au rendez-vous pour ce nouveau film catastrophe sur le thème des tempêtes, un nouveau Twister en gros.
Nous suivons donc un groupe de chasseurs d'ouragans qui essaie de se retrouver dans l'oeil d'un cyclone en vain, et un groupe  de lycéens, menés par un principal adjoint mignon (je veux le même!) dont les deux fils sont dans l'établissement, et qui vont se retrouver aux prises avec le fameux ouragan.
On retrouve tous les ingrédients des films catastrophe classiques, des personnages simples qui vont devenir des héros, des morts pas très importantes, et bien sûr la fuite désespérée devant la catastrophe. Le suspens est au rendez-vous et petite originalité, c'est filmé, pas tout le temps sinon ça donne la gerbe, caméra au poing, comme un reportage. Les personnages sont malheureusement un peu fades, j'aurais aimé un peu plus de développement entre le principal adjoint et l'ex de The Walking dead! Par contre, grosse rigolade, avec les deux zozos qui veulent cartonner sur youtube avec leurs débilités!
Du classique donc, oubliable, mais regardable plein de fois si on est fan du genre.

Posté par Orichan à 00:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,



Fin »