Au pays d'Ori

22 novembre 2017

Petits plaisirs gourmands #129

Des pâtisseries de la Boulangerie Utopie, j'avais beaucoup vu sur IG le roulé au sésame et charbon végétal, mais je n'ai pas accroché du tout, par contre, j'ai beaucoup aimé la tarte au sésame. La tarte à la figue m'a moins emballée, la mousse était bonne, mais le sablé, certes bon, était immangeable à la cuillère tellement il était dur.
DSC09202

DSC09203

Boulangerie Utopie
20 rue Jean-Pierre Timbaud
75011 Paris

Une tarte aux poires et aux noix maison.
DSC09204

Des desserts goûtés au Quinzième, le restaurant de Cyril Lignac, un aux poires et l'autre chocolat et menthe.
DSC09220

DSC09221

Un flan au chocolat délicieux de La chocolaterie de Cyril Lignac et oui toujours lui!
DSC09222


08 novembre 2017

Petites choses arrivées chez moi #78

Une housse de coussin toute douce chez Cyrillus.
2017-11-08 08

Des tas de décorations de Noël chez Maisons du monde.
DSC03510

 Des ronds de serviette Renne chez Hema.
DSC03512

Une carte Audrey Jeanne pour fêter la naissance de mes bébés Piléas ^^!
2017-11-05 17

 Une énième Mason jar de chez Flying Tiger.
DSC03513

Des assiettes Monoprix trouvées en soldes il y a un moment.
DSC03514

DSC03515

DSC03519

07 novembre 2017

"This wasn’t a malfunction, it was intentional."

5958933Geostorm de Dean Devlin
Dans le futur, la pollution a déréglé complètement le climat, la Terre a bien du mal à survivre jusqu'à ce que ce que l'ensemble des nations s'unissent pour créer un système de satellites capables de contrôler le climat, le tout est géré depuis l'ISS. Malheureusement, après plusieurs années de bon fonctionnement, le système semble déréglé, des incidents dramatiques s'abattent sur certaines régions du globe, le scientifique à l'origine du projet mais rapidement écarté, Jake Lawson, est contacté pour gérer l'incident, mais il semble que tout cela soit intentionnel.
Je suis une fan absolue des films catastrophe, je crois que je pourrais faire une thèse sur le genre! Cependant, avec Geostorm, j'ai eu l'impression d'être trompée sur la marchandise, en effet on a plus affaire à un film policier d'espionnage pop-corn qu'à un vrai film catastrophe. Les catastrophes attendues ont lieu de manière ponctuelle, et sans aucun des personnages du film, ça frappe des inconnus, et du coup ça manque de l'esprit survival des films catastrophe. Alors oui, les effets spéciaux sont incroyables, on a droit à des monuments détruits, le Burj Khalifa notamment pour le côté original, mais on est plutôt face à un film d'action à l'américaine qui détend et occupe son temps de cerveau disponible.
Au niveau des acteurs Gerard Butler fait le job, on se demande juste ce qu'Andy Garcia et Ed Harris viennent faire dans le schmiblick!

Posté par Orichan à 14:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 novembre 2017

Tortues à l'infini

Tortues-a-l-infiniTortues à l'infini de John Green, Gallimard
La jeune Aza souffre de troubles obsessionnels qui se sont aggravés depuis la mort de son père, elle essaie de survivre au lycée et aux pensées terribles qui ne cessent de l'assaillir quand sa meilleure amie décide de lancer sur la piste du célèbre Russell Pickett qui a disparu et pour lequel on promet une grosse récompense. Aza et Daisy se lancent donc dans une véritable enquête policière sur les traces du père de l'ami d'enfance d'Aza, Davies Pickett.
Évidemment les lecteurs dont je fais partie, attendaient depuis longtemps le nouveau roman de l'auteur si célèbre de Nos étoiles contraires, mais quand on est face à de si grandes attentes, c'est souvent difficile de satisfaire tout le monde. Je ne mentirai pas en vous disant que j'ai adoré, j'ai été un peu déçue parce que c'était moins bien, j'ai eu du mal à surmonter ma déception, à me dire qu'il fallait lire ce roman sans comparer, et si on ne compare pas ce roman a des qualités, l'histoire d'Aza, au-délà de ses tocs, est vraiment bouleversante, le personnage décrit avec justesse les doutes, les peurs qui peuvent nous assaillir, mais qui sont exacerbés par la maladie. Les personnages sont justes, touchants avec des fêlures insoupçonnées et ils avancent dans la vie en essayant de survivre.
Je suis déçue, mais le roman restera en moi un moment, même si ce ne sont pas Gus et Hazel Grace!

Posté par Orichan à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

"YES... We know each other, he's a friend from work."

098917Thor : Ragnarok de Taika Waititi
De tous les superhéros de l'écurie Marvel, Thor est celui que j'aime le moins, les films précédents ne m'ont pas passionnée, mais Marvel a tellement bien réussi son coup que je me sens obligée, à chaque nouveau film, d'y aller, sous peine de manquer une information importante à l'histoire dans son ensemble.
L'heure a sonné pour le Ragnarok, c'est-à-dire la fin d'Asgard, une sombre malédiction annonce cette destruction depuis toujours. A la mort d'Odin, la soeur aînée cachée de Thor et Loki, la déesse de la mort, fait son apparition, bien décidée à réclamer le trône, c'est elle qui va déclencher cette fin du monde, mais Thor aidé plus ou moins par Loki vaz tout faire pour l'en empêcher.
Cet épisode de Thor se détache totalement des autres, il est en effet complètement second degré et à mourir de rire du début à la fin, on sent que les scénaristes et les acteurs (sauf Cate Blanchet complètement ridicule) se sont fait plaisir et j'ai adoré, je même envie de me procurer le dvd du film tellement j'ai ri. L'histoire principale n'a finalement que peu d'intérêt, et c'est surtout les passes d'armes hilarantes entre Thor et Loki qu'on apprécie, on a même l'impression que ce sont des gags qui s'enchaînent, on assiste à une pièce de théâtre parodique du premier film avec... Matt Damon, et oui! On assite à la rencontre au sommet entre Thor, Loki et Dr Strange, une scène qui ne sert à rien, mais qui est terriblement drôle avec le pince sans rire Benedict Cumberbatch. On croise Hulk sur une planète dirigée par le déjanté Jeff Godblum, hilarant, que Thor essaie de calmer en répétant des phrases ridicules, HUlk se déguise en Tony Stark, bref, ça part dans tous les sens, et plusieurs fois, je ne pouvais plus m'empêcher de rire!
Une très bonne surprise donc.

Posté par Orichan à 12:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


02 novembre 2017

Typhon manga #121

Tsubaki-loveTsubaki Love, volume double, tome 7 de Kanan Minami, Panini manga (série complète)
Dernier volume de la série Tsubaki Love.
Tsubaki et Kyota vont devoir affronter de nombreuses épreuves avant de, peut-être, être réunis pour la vie. Notre couple amoureux va se séparer le temps que Tsubaki trouve sa voie, un nouveau personnage très très sexy va essayer de saper leur relation et les études vont les séparer.
Un dernier double tome réussi, le personnage du coiffeur ajoute un peu de piment à la fin de l'intrigue, mais cette dernière reste originale car les rebondissements attendus n'ont pas lieu, et c'est finalement une bonne surprise.
Les personnages ont bien évolué,c'est drôle et émouvant et je suis vraiment émue de quitter ces personnages!

 

Billy-BatBilly Bat, tome 20 de Naoki Urasawa, Pika (série complète)
Dernier tome aussi pour la série du mangaka à la tête de Monster. Le mangaka a perdu son lecteur depuis un moment et la fin nous laisse avec des tas de questions et bien peu de réponses. En effet, les années ont passé, les protagonistes sont morts ou devenus très vieux, Kevin continue de dessiner car il a eu une révélation sur la chauve-souris, et on se demande qui va prendre sa relève, quand dans un pays inconnu, un petit garçon va réunir des ennemis!
Malheureusement, cette série qui avait si bien commencé, s'est perdue en court de route, l'histoire est devenue fort confuse, au point de perdre les lecteurs les plus assidus. J'avoue n'avoir rien compris à la série finalement et je suis un peu frustrée, tout ça pour ça!

 

Skip-beatSkip Beat!, tome 39 de Yoshiki Nakamura, Sakka
La plus grande partie de ce tome est consacrée à la fin de l'histoire de la mère de Kyoko, on découvre l'origine de sa haine à l'égard de sa fille et les raisons pour lesquelles, elle a toujours du mal à l'éccepter. De son côté, Kyoko, une fois dépassé le traumatisme de sa mère, se lance à la conquête d'un nouveau rôle aux côtés de Mlle-C'est-un-scandale.
Presque 40 tomes, et pourtant je ne me lasse pas de ces histoires, même si ça n'avance pas avec Ren, l'autre s'est rebondir et relancer l'intrigue sans jamais nous ennuyer.
Il y a quand même un passage craquant dans le volume avec Ren, et c'est trop mignon!

 

Let-s-get-marriedLet's get married, tome 7 d'Izumi Miyazono, Kaze
Beaucoup de changements dans ce nouveau tome, Ryu obtient une promotion qui se trouve à Washington, après beaucoup d'hésitations, il décide de partir, mais de poursuivre sa relation avec Asuka, il refuse qu'elle quitte son travail pour lui. Asuka de son côté, est bien décidée à entretenir cette relation à distance, mas c'est sans compter Monsieur Kamiya et son frère.
Voilà un tome qui m'a fait beaucoup de peine, je n'ai pas du tout aimé la décision des deux personnages, même si je comprends. Je me demande comment va tourner l'histoire désormais.

 

Plum-un-amour-de-chatPlum, un amour de chat, tome 13 de Hoshino Natsumi, Soleil manga
Dans ce nouveau tome, Plum le chat très intelligent apprend de nouveaux tours pour épater les amis de son maître, mais cela ne se déroule pas aussi bien qu'on pourrait le croire. Flocon qui a failli passer dans l'autre monde, décide de réaliser le dernier voeu d'un chat défun.
Toujours aussi mignon, un manga apaisant pour les fans de chats!

31 octobre 2017

Happy Halloween

HAPPY HALLOWEEN!

DSC03524

DSC03526

DSC03527

DSC03528

DSC03532

Posté par Orichan à 13:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 octobre 2017

Expo Hockney

710_lDavid Hockney, Rétrospective au Centre Pompidou
Le dernier jour de l'expo, il fallait de la motivation pour obtenir le sésame pour cette expo consacrée à l'artiste David Hockney, mais je e regrette pas la très longue attente.
David Hockney est un peintre anglais qui s'est rapidement installé aux Etats-Unis et surtout en Californie, terre bien plus accueillante, à l'époque pour les homosexuels. Hockney a peint ou plutôt dessiné plusieurs oeuvres qui traitent de cette cause, pour ma part, j'ai surtout adoré ses fameuses piscines, le tableau illustrant l'affiche de l'expo notamment.
L'expo s'organise suivant ses différentes périodes
, Hockney est vraiment un touche à tout, on découvre ses oeuvres de jeunesse, sa période piscine, sa période "surréaliste" et surtout ses photos. Hockney qui est toujours vivant, s'est aussi adonné à la photographie, son travail sur les polaroids est incroyable, il a même recours à des installations vidéos.
L'expo est très complète, j'ai adoré découvrir cet artiste que je connaissais seulement de nom.

Posté par Orichan à 12:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 octobre 2017

"You've never seen a miracle."

597734Blade Runner 2049 de Denis Villeneuve
J'ai adoré Blade Runner, son questionnement sur l'âme humaine, Rutger Hauer sous la pluie, Rachel, l'interrogation finale à jamais irrésolue... ça me faisait donc un peu peur cette suite, mais si j'avais crié comme une hystérique en découvrant qu'Harrisson Ford partagerait l'affiche avec Ryan Gosling.
Des années après la fin du premier film, on suit l'agent K, un blade runner chargé d'éradiquer les vieux répliquants, répliquant lui-même, mais avec un esprit plus maléable, plus servile... coit-on, car quand l'agent K assiste à un miracle, il décide de se rebeller et de retrouver celui à l'origine du miracle, l'ancien blade runner Rick Deckard.
Cette suite de Blade Runner est réussie, alors certes, elle n'atteint pas le statut d'oeuvre culte décernée à son aînée, mais Denis Villeneuve a fait du bon travail à mes yeux.
Le scénario m'a semblé au début sans grande surprise, j'étais même un peu déçue de sa simplicité jusqu'au twist final vraiment très amené même si on nous donne un gros indice avant.
Ryan Gosling incarne un nouveau Blade Runner, plus mutique, Drive quand tu nous tiens, mais cela sert parfaitement son rôle, K n'a pas de sentiment, mais quand l'espoir naît il devient finalement humain. Sa rencontre avec Harrisson Ford, très attendue, retardée pendant une bonne partie du film, est pour le moins explosive. 
On retrouve des clins d'oeil à la série originelle et une réapparition de Rachel très réussie.
Il n'y a finalement que le méchant incarné par Jared Leto qui m'a semblé raté, ce dernier surjoue et les motivations du personnage sont vraiment confuses!

Posté par Orichan à 19:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 octobre 2017

Be safe

318Ik-WraxLBe safe de Xavier-Laurent Petit, Ecole des loisirs
Dans une petite ville américaine qui subit de plein fouet la crise, le jeune Oskar passe ses journées à jouer de la guitare dans le garage avec son frère Jeremy au chômage depuis des mois, jusqu'au jour où Jeremy décide de s'engager dans l'armée... Avec d'autres jeunes de la ville, il part donc là-bas, à la guerre pour se trouver un avenir, mais il ne trouvera que l'horreur.
Xavier-Laurent Petit nous offre un pamphlet antimilitariste vraiment touchant, la guerre que part faire Jeremy se trouve dans un là-bas inconnu, jamais nous ne découvrirons le nom de ce lieu, c'est juste un enfer chaud que Jeremy nous  décrit dans ses mails qui se font de plus en plus désespérés. Mais l'enfer, c'est aussi pour ceux qui sont restés et qui attendent, en espérant que le pire ne touchera pas les leurs, Oskar attend avec Marka dont il est amoureux et ensemble, ils vont écrire des chansons.
Un roman à mettre entre toutes les mains!

Posté par Orichan à 11:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,