Au pays d'Ori

14 juillet 2016

The Catcher in the rye

1507-1L'attrape-coeurs de J. D. Salinger, Pocket
Cela faisait des années que je voulais lire ce classique de la littérature américaine, le roman qu'on croise dans toutes les séries américaines qui se déroulent dans un lycée, le roman qu'on retrouve dans des tas d'autres romans américains.
Je ne savais rien de cet Attrape-Coeurs, je ne connaissais que son héros, un adolescent nommé Holden Caulfield, un adolescent à la marge et c'est tout, alors quand j'ai ouvert le roman, ma réaction a été épidermique, je déteste! Je me demandais comment je pourrais être touchée par une écriture pareille! L'attrape-coeurs, c'est écrit comme on parle, le langage est relâché et pas du tout... littéraire, même si le mot me semble étrange. Mais j'ai continué parce que je voulais en savoir plus sur ce fameux Holden, cet ado  hors norme renvoyé de son école pour fainéantise, qui décide d'errer quelques jours, seul, dans New York, avant de rentrer chez et d'affronter la réaction de ses parents. Et alors, cela va sûrement vous paraître étrange, mais Holden m'a fait penser à Proust, car quand Holden raconte, il parle bien sûr de ce qui lui arrive, mais aussi de ce que tel ou tel événement lui rappelle et on en apprend ainsi plus sur son passé, son histoire, sur ce qui fait de lui cet adolescent à part qui commence à perdre un peu la raison parce que la société dans laquelle il vit ne lui convient pas, Holden est le roi de la digression et il est d'ailleurs mauvais au cours d'oral parce que les digressions sont interdites!
Et puis Holden quand on n'y attend pas se met à nous sortir des phrases qu'on retourne des tas de fois dans sa tête parce que tout à coup, ça nous parle vachement fort, ça nous remue au fond du coeur, on ne sait pas comment, mais tout à coup, il a touché un point, là caché, et on se met à réfléchir très fort.
C'est vraiment un roman étrange qu'il faudra que je relise un jour pour être sûre...

"L'ennui avec les filles c'est que si un garçon leur plaît il peut être le plus horrible des salauds elles trouveront qu'il a un complexe d'infériorité et s'il leur plaît pas, il aura beau être un brave type et avoir un énorme complexe elles diront qu'il est prétentieux. Même les filles intelligentes sont comme ça."

Posté par Orichan à 22:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


13 juillet 2016

Kodawari Ramen

Il est rare que je m'éloigne de la rue Sainte Anne pour manger japonais, et surtout pour manger un ramen, mais les photos de ce restaurant, j'ai nommé Kodawari ramen, croisées sur Instagram m'avaient donné très envie d'y aller! Forcément, une fois franchie la porte du restaurant, on se croirait dans une rue de Tokyo, et l'accueil est au diapason avec un "Irashaimase" obligatoire!
DSC08072

DSC08073

DSC08075

DSC08080

On trouve même des publicités japonaises sur les murs!
DSC08081

DSC08082

Mais dans l'assiette, me direz-vous? Et bien, on trouve donc différents Ramen (12€), une sorte de bouillon de nouilles pour les néophytes, très bon et on peut même arroser le tout avec de la Lamune, une sorte de limonade japoanaise avec une bille dans la bouteilles, et ne me demandez pas, je n'ai jamais vraiment compris l'intérêt de la bille, mais je suis fan du concept!
DSC08076

DSC08078

Une adresse qui sort vraiment de l'ordinaire!

Koadawari ramen
29 rue Mazarine
75006 Paris

Posté par Orichan à 21:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 juillet 2016

" You are pretty much the only thing that makes me want to get up in the morning."

063880Avant toi de Thea Sharron
Avant toi est adapté d'un célèbre roman que je ne connaissais pas du tout avant de découvrir ce film que j'avais très envie de voir parce que les deux acteurs principaux sont Daenerys et Finnick!!!!! Enfin Emilia Clarke et Sam Claflin si vous préférez, mais pour moi ça restera toujours les héros de Game of Thrones et Hunger games.
Dans un petit village au fin fond de l'Angleterre, Louisa Clark, jeune fille excentrique et joyeuse, est engagée comme dame de compagnie du riche Will Traynor, le fils du chatelain du coin qui avait tout pour réussir, jusqu'à ce qu'une moto décide de son sort et le laisse paralysé et coincé dans un fauteuil roulant. Les premiers contacts entre les deux héros sont douloureux, Will est aigri par sa condition, mais petit à petit l'amour va naître, mais cela suffira-t-il à Will pour reprendre goût à la vie?
Avant toi est bien sûr un film de midinettes avec de l'amouuuuuuuuuuur et deux héros terriblement touchants et sexy il faut bien le dire, pourtant la bleuette à laquelle on s'attend prend une nouvelle tournure avec son dénouement et toute la réflexion qui tourne autour de l'euthanasie, je ne vous en dis pas plus, mais c'est affreusement émouvant et j'ai passé la moitié du film à pleurer des torrents de larmes!
Les deux acteurs contribuent beaucoup à la réussite du film, Emilia Clarke joue une Louisa pétillante et drôle bien loin de son rôle dans Game of thrones, et Sam Claflim est tellement graouuuuuuuuuuu!
Un très beau film romantique donc, j'ai adoré!!

Posté par Orichan à 10:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 juillet 2016

Le lagon noir

1507-1Le lagon noir d'Arnaldur Indrodason, Métailié noir
On retrouve un Erlendur jeune qui enquête, en compagnie de Marion Briem, sur la mort d'un technicien aéronautique islandais retrouvé mort dans un lagon isolé (pour l'anecdote, il s'agit du futur lagon bleu). L'autopsie révèle pourtant que l'homme n'est pas mort noyé, mais victime d'une chute vertigineuse. Lorsque sa voiture est retrouvée devant un hangar immense, sur la base américaine, l'enquête s'oriente vers les militaires américains, mais en pleine guerre froide et de la polémique liée à la présence des américains sur le territoire islandais, l'enquête de nos deux policiers ne va pas être facilité. Erlendur mène en parallèle une enquête sur la disparition inexpliquée d'une jeune fille survenue 25 ans plus tôt.
Comme toujours Indridason mène avec brio un double récit qui réunit la grande et la petite histoire, on découvre ainsi l'origine de la présence américaine en Islande et les dissensions qui ont déchiré le pays à ce propos, c'est vraiment passionnant, et j'avoue que je ne connaissais pas du tout ce pan de l'histoire. Le récit se déroule toujours avec flegme, mais on ne peut pas s'empêcher de tourner les pages à toute vitesse.
J'ai été surprise de retrouver un Erlendur jeune, mais finalement, on en apprend ainsi plus sur notre personnage fétiche, on retrouve son obsession pour les disparitions, et on découvre des éléments qui éclaire sa relation avec sa fille adulte, c'est touchant

Posté par Orichan à 16:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 juillet 2016

Petits plaisirs gourmands #117

Du porridge dans un pot très pratique de la marque Mornflake avec du golden syrup, le seul point négatif, c'est le prix, mais je me suis régalée et ça se trouve au Monoprix.
2016-06-28 10

De délicieux donuts de Picard.
DSC08002

Des glaces de Boon, la nouvelle enseigne gourmande du Forum des Halles que je survalide!
DSC08003

Ma nouvelle boisson préférée de Starbucks, le Banana Caramel S'mores.
DSC08004

La nouvelle boisson de Costa, le Cheesecake framboise, un peu trop sucrée quand même!
DSC08005

Une charlotte aux fraises maison.
DSC08006

Posté par Orichan à 21:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,


30 juin 2016

Embrigadement

1507-1Le garçon au sommet de la montagne de John Boyne, Gallimard jeunesse
Pierrot a tout juste 7 ans quand il perd son père, un soldat allemand qui avait tenté d'oublier la Première Guerre Mondiale en épousant une française, et sa mère, morte d'une terrible maladie. Il est alors envoyé dans orphelinat, puis en Autriche où la soeur de son père avec laquelle il n'avait aucun contact, décide de le recueillir. Cette dernière l'accueille dans une maison en haut de la montagne dans laquelle elle est gouvernante pour un homme acariâtre et colérique et à qui Pierrot ne doit surtout pas parler de son origine française ou de son ami d'enfance Anshel qui est juif.
John Boyne consacre un autre de ses romans à la Seconde Guerre mondiale, et nous décrit avec justesse l'évolution de son jeune héros embrigadé par les idées nauséabondes et antisémites de cet homme à la petite moustache dont on devine bien vite qui il est, pourtant l'auteur réussit à maintenir le suspens durant toute la première partie!
Ce roman engage un questionnement glaçant, Pierrot était un être innocent et aimant et il va pourtant se transformer en un monstre, on se demande alors avec effroi si nous aussi, on aurait été capable de telles atrocités si on avait été embrigadés de la même façon... La réponse fait froid dans le dos.
Un bien beau roman qui donne à réfléchir.

Posté par Orichan à 17:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 juin 2016

Bal de promo

Dans quelques jours, ce sera le bal dans mon collège, avec les copines, forcément ça nous a rappelé le nôtre, enfin le bal de fin de notre lycée, je me souviens toujours de notre déception parce que ça ne ressemblait pas du tout aux bals de promo des séries américaines, mais si, vous savez, avec la fleur au poignet, la robe de soirée à tomber par terre et la limousine qui a été louée pour l'occasion. Ça me rappelle aussi l'épisode culte de la série Beverly Hills dans lequel Donna est surprise en train de boire pendant le bal et que pour la punir, on l'empêche de passer les examens finaux, jusqu'à ce que Brandon lance une révolte collective!
Bref, je suis fan des bals de promo à l'américaine et des robes qui vont avec, et justement le site Mia Paris en propose un large choix et comme vu mon âge, les bals de promo c'est mort, je peux me rabattre sur une robe pour mariage, ou encore une robe de cérémonie et pourquoi pas sur une robe de cocktail si un jour Ryan Gosling décide de m'inviter, ou plus sérieusement sur une tenue de soirée chic.

Parmi les robes, j'ai repéré des robes de cocktail, et une robe de soirée pas chère :
faef7790f63e4eb37ab87939eafd9cc7

 

c8aa63579245bf69ed65993125d29dc1

e76b169578d899b7fbcc261ade4ff148

48770bfaec6cdae40ef8374d251d9b68

Posté par Orichan à 16:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 juin 2016

Petites choses arrivées chez moi #68

Une cloche pour à peine 10€ chez Hema qui abrite désormais mes petits champignons.
DSC07956

Des cuillères en bois de chez Monoprix.
DSC07957

Une barrette lune de Balaboosté pour se la jouer Sailor Moon.
DSC08036

DSC08038

Un pot chat de la marque Bandjo.
DSC08039

Du produits Tony Moly, cette marque coréenne kawaii qu'on trouve désormais à Sephora. J'ai acheté un gloss lapin, une crème exfoliante à la pomme, et un baume à la pomme.
DSC07955

Posté par Orichan à 00:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

27 juin 2016

Sol Semilla

Ca faisait longtemps que j'avais envie de tester Sol Semilla, cette cantine healthy, vegan qui propose des plats et des boissons à base de super aliments. Les super aliments, ce sont des aliments que souvent on ne connaît pas, mais qui possèdent de nombreuses vertus nutritionnelles (l'açai, les graines de Chia par exemple), vous pouvez d'ailleurs en acheter dans le restaurant.

J'ai adoré la déco du resto, c'est petit, mais lumineux et on n'est pas les uns sur les autres. Et y a même un chat qui se ballade, atout ultime pour moi!
DSC08017

DSC08017

DSC08016

DSC08008

Avant de déjeuner on nous a gentiment offert des boissons et des graines, j'ai trouvé l'attention vraiment agréable.
Nous avons ensuite opté pour l'assiette du jour (15,50€) qui comprenait des légumes, du riz, des lentilles et des tas de choses qu'on ne connaissait pas et qui étaient très bonnes. En dessert, on a choisi un banana açai (7€), oui je deviens obsédée par le açai, malheureusement, ici il était servi avec une pointe de poivre, quelle étrange idée quand même!
DSC08015

DSC08007

DSC08009

DSC08011

DSC08013

On a a trouvé cette expérience très réussie, mais quand même un poil trop chère.

Sol Semilla
23 rue des Vinaigriers
75010 Paris

Posté par Orichan à 21:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 juin 2016

Paradise

004062097Paradise de Simone Elkeles, Livre de poche
Caleb est libéré après avoir passé un an dans un centre de redressement pour avoir renversé  sa voisine, Maggie Armstrong, alors qu'il conduisait en état d'ivresse, il est bien décidé à reprendre sa vie en main, en retournant chez lui, à Paradise. De son côté, Maggie, traumatisée par l'accident et sa blessure à la jambe qui la fait boiter, a mis sa vie sur pause, le retour au lycée est difficile et elle n'a qu'une hâte partir finir son second semestre en Europe. Les deux héros que tout sépare désormais, vont se retrouver et l'inattendu va se produire, malheureusement de terribles secrets vont éclater.
Je trouvais l'idée de départ très tirée par les cheveux, et pourtant cela fonctionne parfaitement, l'alchimie fonctionne entre les deux héros, et même si on devine bien vite le secret que cache Caleb, j'ai été surprise par le dénouement Le personnage de Caleb fait fondre les coeurs tellement il est sexy, j'ai jeute eu envie de secouer les puces à Maggie.
Je n'ai qu'une hâte lire la suite qui sort en poche tout bientôt!

Posté par Orichan à 16:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,