Au pays d'Ori

16 avril 2017

Expo Vermeer

exposition-VERMEER-au-LOUVRE-hebergement-auberge-de-Jeunesse-BVJ-LOUVREVermeer et les maîtres de la peinture de genre au Musée du Louvre
Je rêve toujours de voir le tableau de Vermeer La jeune fille à la perle (oui, j'ai adoré le film), mais en attendant, je me suis rendue à l'expo Vermeer au Musée du Louvre.
C'est un chemin de croix pour accéder à l'expo, mais j'y suis parvenue!
L'exposition présente donc les peintres de genre, c'est-à-dire de scènes du quotidien chez les bourgeois, au XVIIème siècle, Vermeer est loin d'être un précurseur, il suit souvent les idées de ses prédécesseurs, mais en ajoutant sa touche personnelle, notamment le travail avec la lumière.
L'exposition s'organise surtout par thèmes, l'écriture d'une lettre, le savant, le cours d emusique, et parfois il est bien difficile de reconnaître le tableau de Vermeer de celui de ses contemporains.
J'ai trouvé l'expo un peu courte, mais j'ai eu la chance de ne pas payer l'entrée, sinon j'avoue que 17€ pour une heure d'exposition m'aurait un peu laissée frustrée, d'autant que j'ai trouvé l'organisation de l'expo souvent foutraque, les tableaux qui se répondaient n'étant pas à côté.

Posté par Orichan à 12:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


15 avril 2017

"Tale as old as time"

495776La Belle et la Bête de Bill Condon
Disney poursuit les adaptations de ses dessins animés en film live pour mon plus grand plaisir. Cette fois, il s'agit de l'adpatation de La Belle et la Bête. Vous connaissez l'histoire, la Belle se constitue prisonnière de la Bête pour libérer son père, peu à peu, elle va tomber amoureuse du monstre qui cache une âme qui souffre.
J'aime beaucoup le dessin animé original que j'avais en tête, surtout les chansons, j'avais un peu peur du résultat, mais Bill Condon réalise un sans faute.
Les décors sont incroyables et réussissent le pari d'être fidèles au dessin animé, les personnages sont parfaits, Emma Watson, grande défenseuse de la cause féminine est parfaite dans le rôle de l'émancipée Belle, Gaston est à mourir de rire, même Lumière et Big Ben sont très réussis!
Le rythme est soutenu, on ne s'ennuie pas même si on connaît l'intrigue par coeur, il y a quelques ajouts qui ne gênent pas au contraire, c'est une réussite.

Posté par Orichan à 11:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 avril 2017

Petits plaisirs gourmands #124

Des donuts au four maison, mais je ne suis vraiment pas fan de la version au four, ils snt beaucoup trop secs, c'est dommage!
2017-03-26 17

Une mini pavlova aux fraises maison, j'ai super bien réussi la meringue, je suis fière!
DSC03252

DSC03253

Un écureuil Ferrero pour Pâques déjà dévoré!
DSC0351

Un taiyaki au Nutella et un taiyaki chocolat à la vanille. Les taiyaki, ce sont des brioches japonaises en forme de poisson généralement fourrées au haricots rouges qu'on peut enfin trouver à Paris chez le bien nommé!
DSC08811

 

DSC08815

Taiyaki
44 av. d'Ivry
75013 Paris

Posté par Orichan à 16:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

10 avril 2017

Pizzeria Popolare

Le groupe Big Mamma a encore frappé en ouvrant une nouvelle adresse, cette fois, il s'agit encore une fois d'une adresse italienne qui promet une pizza à 5€, des petits prix donc.
La nouvelle enseigne se reconnaît grâce à sa longue queue, comme toujours les adresses du groupe n'acceptent pas les réservations (oui, c'est vraiment lourd quand même!), mais surtout à ses murs de bouteilles d'alcool, c'est beau et impressionnant.
DSC08786

DSC08787

Les prix sont vraiment attractifs, même si la pizza à 5€ est la version simpliste, la Marinara avec de la sauce tomate et puis, c'est tout, forcément l'addition sera plus salée si vous vous laissez tenter comme moi par une pizza avec garniture, j'ai choisi la Parmatador (11€) avec du jambon et des pousses d'épinards. La carte propose aussi des pâtes évidemment.
DSC08789

DSC08792

Pour le dessert, on a pas résisté aux churros au chocolat (8€ pour deux personnes), un régal, et j'avais très envie de goûter les glaces maison!
DSC08794

Pizzeria Popolare
111 rue Réaumur
75002 Paris

Posté par Orichan à 18:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 avril 2017

"You are not defined by your past, but for your actions..."

314818Ghost in the shell de Rupert Sanders
Quand l'anime de Ghost in the shell est sorti en 1997, j'ai fini dans une salle de cinéma complètement scotchée par l'ovni que je venais de voir, il faut imaginer le contexte, je crois que c'est le premier anime japonais qui passait sur grand écran chez nous, enfin quand je dis grand écran, c'était la salle la plus minuscule que j'ai vue de ma vie, et pourtant ce fut un choc, j'ai lu les manga dans la foulée et puis il y a eu des suites, et voilà maintenant que les américains en font un film, j'étais donc impatiente de le découvrir.
L'intrigue est un peu différente que dans le manga ou l'anime originel, le Major Mira Killian est un cyborg d'un genre nouveau, son corps robotisé renferme un cerveau humain, Mira a été victime d'un attentat, et seul son cerveau a été sauvé, elle est devenue un être surpuissant qui a intégré la Section 9, une section spéciale de police. Quand le hacker Kuse commence à assassiner les différents spécialistes du laboratoire à l'origine de la "création" du Major, les certitudes de cette dernière volent en éclats.
J'ai vraiment beaucoup aimé cette adaptation du célèbre manga, même si l'intrigue est quelque peu transformée, voire simplifiée, il faut l'avouer par rapport à la version originale, les interrogations philosophiques sont moins bien complexes, le film s'avère passionnant et prenant, je n'ai pas vu les minutes passer.
La mise en scène est aussi spectaculaire que dans l'anime, le début reprend vraiment le film de 97, c'est assez incroyable.
On a reproché au film de gommer son origine japonaise, mais je ne suis pas vraiment d'accord, la Kusanagi du manga n'a rien de japonais non plus, et Scarlett Johansson est parfaite dans le rôle, pour représenter les japonais, il y a Takeshi Kitano qui parle japonais tout le temps.
Le seul point frustrant est l'absence de la musique originale remplacée par une musique fade au possible, on l'entend enfin dans le générique de fin, mais son absence m'a perturbée tout le long du film, c'est quand même un élément culte de la saga!

Posté par Orichan à 19:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


05 avril 2017

"Charles, the world is not the same as it was. Mutants, they're gone now."

513278Logan de James Mangold
Dans le futur, Wolverine est devenu un vieillard décrépi, ses amis mutants sont tous morts et il s'occupe d'un Charles Xavier malade et en colère. Blasé et déprimé, il vient en aide, bien malgré lui, à une petite fille qui s'avère être une mutante crée à partir de ses propres gènes et ceux de ses amis. Un chasse aux mutants commence alors.
Annoncé comme le dernier par Hugh Jackman lui-même, j'ai bien sûr couru voir, le dernier film de mon mutant chouchou,  j'ai nommé Wolverine. Tout le monde semble avoir adoré cet ultime opus, ce n'est malheureusement pas mon cas!
J'ai d'abord été très déçue de voir ce Wolverine vieillissant et décati qui n'a même plus la force de se battre, je veux bien qu'il ait vieilli, mais ce vieillard n'avait rien à voir avec le super héros pour moi, j'ai trouvé même ça parodique de voir HUgh Jackman traîner la patte durant tout le film. Les enfants mutants censés prendre la relève ne m'ont pas touchée et le jeu de la petite fille, la fille de Wolverine, m'a laissé dubitative, à part montrer les crocs, elle ne décroche pas un mot. Je me suis d'ailleurs ennuyée durant une bonne partie du film, l'intrigue n'en finissait pas et l'humour habituel entretenu par Wolverine est quasiment absent.
C'est LA déception pour moi, vous l'aurez compris!

Posté par Orichan à 16:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 avril 2017

Café Aki

Aki est en train de conquérir toute la rue Sainte Anne, après le restaurant et la boulangerie, ils viennent d'ouvrir un café, le Café Aki qui propose certains plats du restaurant réinterprétés en sandwichs ou bento à consommer sur place ou à emporter. La salle est très grande, confortable, avec de l' eau à disposition et le service très rapide avec un bipper.
DSC08810

 

2017-01-26 14

 

2017-01-26 14

DSC08808

DSC08809

Avec une copine, nous avons tellement aimé que nous y sommes retournées deux fois. Nous avons ainsi pu tester les Hot sandwich, le katsu sando pour ma part avec le porc pané mon pêché mignon (10,50€) servi avec des chips de racines de lotus, un délice, les beignets au curry que je vous recommande, en dessert, le gâteau à la fraise (5€), pour les fans, c'est celui qu'on voit tout le temps dans les anime et qu'on trouve au Japon, il n'a pas vraiment de goût, mais moi j'adore sa légèreté, le gâteau Mille crêpes au matcha, léger et délicieux et je ne suis pas fan du matcha. Côté boisson, ils servent un chocolat chaud au Valrhona à tomber, malheureusement servi dans le  dessin panda!
2017-01-26 13

DSC08804

DSC08807

Café Aki
75 rue sainte Anne
75001 Paris

Posté par Orichan à 16:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 mars 2017

Umami Matcha Café

Le matcha, c'est cette poudre verte qui est en fait une poudre de thé, j'ai toujours trouvé ça très joli dans les pâtisseries, mais je trouve souvent le goût dérangeant, ça me fait penser à de l'algue, pourtant j'avais très envie de tester l'Umami Matcha café qui est, comme son nom l'indique, spécialisé dans le Matcha.

Le lieu est très sympa, à deux pas de la place de la République, tout en blanc et en bois. On peut emporter ou consommer sur place et il y a même un coin épicerie japonaise.
DSC08778

DSC08777

DSC08776

DSC08775

Le menu change régulièrement, et propose de petites entrées ainsi que trois plats, (donburi, plats de poisson et soba, ce jour-là), nous avons opté pour les soba au matcha (14€) qui sont donc des nouilles vertes, le plat semble petit, mais est très copieux, on a adoré!
DSC08762

DSC08765

Le choix du dessert s'est avéré bien difficile, on a opté pour un cheesecake au matcha (8€), un délice et un moelleux praliné, sésame et matcha, mais j'ai été un peu déçue de ne pas sentir assez le goût du sésame. On a arrosé le tout d'un capuccino matcha et de notre coup de coeur, le purple latte (5.5€), un chocolat blanc à la patate douce, un régal! On veut y retrouver pour le goûter juste pour ce dernier.
DSC08767

DSC08770

DSC08773

Umami Matcha café
22 rue Béranger
75003

23 mars 2017

Hanami

Comme à chaque printemps, je vais chasser le cerisier et autres consorts en fleurs!
DSC08796

DSC08797

DSC08798

DSC08801


2017-04-02 17

2017-04-02 17

2017-04-02 18

2017-04-02 18

2017-04-11 12


DSC03198

DSC03199

DSC03200

DSC03201

DSC03202

DSC03203

DSC03204

DSC03205

Posté par Orichan à 18:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

22 mars 2017

Café Michalak

Michalak ne s'arrête plus, il vient d'ouvrir un Café qui jouxte la première pâtisserie qu'il a ouverte à Paris et qui propose une offre salée. La déco est très sympa, du bois, des plantes, du blanc. J'ai moins aimé les grandes tables à partager (pourquoi ne pas mettre des tables de deux? ça éviterait de faire lever son voisin pour partir! Ça me rappelle les bancs de la fac, il fallait faire lever une rangée entière pour pouvoir s'en aller!).
DSC03235

DSC03229

DSC03227

DSC03233

DSC03234

DSC03228

 

DSC03230

DSC03231

DSC03232

Nous avons testé les salades (8€) vraiment délicieuses, mais peu originales, le reste de l'offre salée m'a un peu déçue je dois dire, des croques-monsieurs, des flans salés, mais un peu chers pour la taille. J'ai tout de même apprécié le lieu parce qu'on peut enfin s'asseoir pour déguster sa pâtisserie sans que le prix soit plus élevé, c'est bien agréable! J'ai donc choisi une pavlova aux fruits rouges, bonne, mais pas à la hauteur de Michalak et le Baba citronné sans alcool, un délice à tomber par terre et je ne suis pas fan de baba, je l'ai adoré! On a arrosé le tout avec une eau infusée mangue, gingembre et je sais plus quoi, très, très bonne.
La petite anecdote, c'est que la boîte de la pavlova était impossible à ouvrir (le reste des contenants aussi d'ailleurs, c'était étrange!), on a tiré et la pâtisserie a fait un vol plané et s'est écrabouillée sur la table, mais ils nous en ont gentiment donné une autre.
DSC03218

DSC03225

DSC03220

DSC03224

Café Michalak
60 rue du faubourg Poissonnière
75010 Paris

Posté par Orichan à 18:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,