Au pays d'Ori

29 avril 2018

Trouble vérité

Trouble-veriteTrouble vérité de E. Lockhart, Gallimard jeunesse
La jeune Jule, réfugiée dans un luxueux hôtel du Mexique semble vouloir échapper à son passé, ses amours perdus, mais surtout le suicide de sa meilleure amie, Imogene, une jeune américaine fortunée. Dans un récit à la chronologie inversée, nous remontons le passé de Jule pour découvrir les événements qui l'ont conduite ici.
E. Lockhart se plaît, dans ses romans, à se jouer de son lecteur, comme dans l'incroyable Nous les menteurs, son précédent roman, dans Trouble vérité, la révélation finale ne nous explose pas brutalement à la figure, elle est amenée petit à petit, et nous découvrons pas à pas le terrible secret de l'héroïne. L'histoire devient de plus en plus glaçante, et on reste muet d'effroi quand tous les rouages se mettent en place.
Il est difficile de parler de ce roman sans spoiler, mais il est à ne pas manquer!

 

Posté par Orichan à 15:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


19 février 2018

La Guerre des boutons

La-guerre-des-boutonsLa Guerre des boutons de Louis Pergaud, Petits Classiques Larousse
Les enfants de Longeverne et ceux de Velrans se font la guerre depuis toujours, la dernière nouveauté, c'est le chapardage des boutons du camp ennemi, gare aux perdants qui sont pris et se retrouvent défroqués, privés de boutons et de dignité. Pendant ce temps, à l'école, le curé s'énerve car les leçons ne sont pas apprises et les parents tapent du pied parce que leur marmots font les quatre cents coups et abîment leurs vêtements!
J'ai toujours vu la vieille adaptation par extraits, mais jamais en entier, alors j'ai décidé de lire le livre, Louis Pergaud nous parle d'une époque bien lointaine et pourtant j'ai trouvé cette histoire terriblement drôle avec son langage plus que fleuri, parfois même difficile à comprendre et les aventures enfantines de ces héros d'un autre temps. Mon moment préféré ce sont les interrogations du curé qui se soldent souvent par des heures de retenue!

Posté par Orichan à 12:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

11 février 2018

L'amie prodigieuse tome 1

L-amie-prodigieuseL'amie prodigieuse, tome 1 d'Elena Ferrante, Folio
J'avais bien sûr entendu parler de la saga L'amie prodigieuse depuis un moment, mais l'intrigue se situant à Naples, je n'étais pas très attirée, il faut dire que cette ville ne m'a pas laissée une souvenir impérissable quand je l'ai visitée, il y a bien longtemps. Pourtant un article de Télérama qui évoquait le mystère Elana Ferrante, ce nom n'est qu'un pseudonyme et toute l'Italie se passionne pour savoir qui se cache derrière ce nom, m'a donné très envie de découvrir ce phénomène littéraire!
L'amie prodigieuse retrace l'amitié entre deux personnages Elena et Lila, le tome 1 est ainsi consacré à l'enfance et à l'adolescence des deux jeunes filles, dans la Naples d'après-guerre. C'est Elena qui raconte l'histoire, Elena a toujours été douée à l'école et aimée de tous, mais celle qui fascine tout le monde et en premier notre narratrice, c'est Lina appelée Lila par cette dernière, une jeune fille têtue, à la beauté sauvage qui ne s'en laisse pas compter.
J'ai trouvé ce premier tome passionnant, on découvre la vie de la classe sociale pauvre de l'Italie d'après la chute de Mussolini, le quotidien, le travail de chacun, les amours, les colères et les ressentiments du quartier. Lila cristallise beaucoup de sentiments car elle ne laisse personne indifférent. La relation entre les deux jeunes filles va connaître des hauts et des bas, mais elles ne se perdront jamais de vue.
Je suis déjà en train de lire le tome 2, c'est vous dire si j'ai aimé!

Posté par Orichan à 14:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 février 2018

Petites choses arrivées chez moi #80

Une broche écureuil avec sa noisette chez Des Petits Hauts.
DSC09195

Un pull Sézane avec un joli col en dentelleamovible.
DSC09197

DSC09199

Un autre pull Sézane trop beau, mon préféré!
DSC09220

Une marinière coeur Odette et Lulu.
DSC09230

Posté par Orichan à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

08 février 2018

La promesse de l'aube

254375La promesse de l'aube d'Eric Barbier d'après le roman de Romain Gary
En bonne prof de français qui se respecte, j'avais très envie de voir cette adaptation, mais la critique totalement négative de Télérama m'avait découragée, pourtant j'y suis allée, et j'ai bien fait (note pour plus tard, ne jamais tenir compte des critiques de Télérama qui sont généralement toujours contraire à mes goûts!).
La promesse de l'aube est donc l'adaptation du célèbre roman de Romain Gary dans lequel il conte son enfance dans la froide Pologne, jusqu'à sa jeunesse dorée à Nice et son engagement dans les Forces françaises libres, mais ce n'est pas sa vie propre qui intéresse Gary, mais sa relation avec sa mère, une femme forte que rien n'arrête, pas même la maladie.
J'ai beaucoup aimé ce film, on alterne des passages humoristiques, surtout durant l'adolescence de Gary avec Valentine, ou encore avec l'acteur français raté qui va venir en aide à la mère (Didier Bourdon si drôle et si parfait!) ou quand la mère décide que son fils devra tuer Hitler (hilarant si véridique) et des passages dramatiques avec l'antisémitisme, la guerre.
Télérama critiquait, avec une grande méchanceté, le jeu de Charlotte Gainsbourg, et pourtant moi qui ne l'admire absolument pas, je l'ai trouvée vraiment parfaite, même quand elle parle polonais, elle incarne très bien cette femme d'apparence frêle mais si forte à l'intérieur, voire étouffante qui veut que son fils devienne célèbre coûte que coûte et qui, à la surprise générale, réussira! Pierre Niney est peut-être un peu moins convaincant, je le trouve un peu terne, mais le film reste très réussi.

Posté par Orichan à 18:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


30 janvier 2018

Lady Helen tome 2

Le-pacte-des-mauvais-joursLady Helen, tome 2, Le pacte des mauvais jours d'Alison Goodman, Gallimard jeunesse
Lady Helen a intégré le club des mauvais jours chargé d'éradiquer les démons qui vivent parmi les humains en se nourrissant de leur énergie. L'entraînement avec Lord Carlston est difficile pour la jeune fille, d'autant qu'elle doit lutter contre son attirance de plus en plus profonde pour ce dernier, mais Lord Carlston est marié et elle apprend avec stupeur que les relations amoureuses sont interdites aux membres du club. Lord Carlston de son côté, cache de plus en plus mal, la maladie qui le ronge, les mauvaises ondes dont il a sauvé certains humains le rongent et vont le tuer, Lady Helen va devoir passer un pacte terrible pour le sauver.
J'avais beaucoup aimé le premier tome de cette saga, mais j'ai eu malheureusement beaucoup de mal à finir ce second volume, on sent le tome de transition et l'histoire n'avance donc pas beaucoup, la relation d'Helen et Carlston n'est pas assez creusée, c'est dommage parce qu'il  y a vraiment de l'électricité entre ces deux personnages. Bref ce deuxième opus me laisse une impression en demi-teinte, même si j'ai toujours envie de lire la suite.

Posté par Orichan à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 janvier 2018

Damnés

Damnes-Tome-1Damnés de Lauren Kate Bayard jeunesse
La jeune Luce, 17 ans, est envoyée à Sword and Cross, un établissement d'éducation surveillée, elle est en effet soupçonnée d'avoir déclenché l'incendie qui a coûté la vie à son petit-ami. Luce est innocente, elle sait que ce sont les ombres qui la hantent depuis toujours qui ont entraîné le drame, mais elle ne peut confier le secret de ces ombres à personne sous peine de passer pour folle. A son arrivée dans son nouveau lycée, elle croise Daniel, un jeune homme qu'elle semble connaître depuis toujours, mais celui-ci s'ingénue à la repousser. Quel secret peut-il cacher?
Après les vampires, les auteurs jeunesse ont surfé sur la vague avec des anges, mais il me semble que ça n'a pas bien pris, je me suis lassée de Hush Hush pour ma part, et je trouve que Damnés ne relève pas le niveau, en effet, j'ai eu beaucoup de mal à finir ce premier tome. L'intrigue est très longue à progresser et on voit arriver les rebondissements de nombreux chapitres à l'avance. J'ai, par ailleurs, eu beaucoup de mal à m'attacher aux personnages, surtout à celui de Daniel, son revirement est très mal amené, du coup il manque d'épaisseur.
Bref, je ne pense pas lire la suite.

Posté par Orichan à 14:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 janvier 2018

"The press was to serve the governed, not the governors."

4821419Pentagon Papers de Steven Spielberg
Avant l'affaire du Watergate, le Washington post s'était déjà opposé au gouvernement de Nixon en publiant les "Pentagon papers", des documents prouvant que les différents présidents américains s'ingéniaient à poursuivre la guerre du Vietnam, sachant parfaitement que la défaite était inéluctable, par peur de prendre les responsabilités d'une défaite. Steven Spielberg montre, dans ce film, le travail de ces journalistes, mais surtout la détermination du détermination du directeur du journal et de sa propriétaire, Kay Graham, une des seules femmes à la tête d'un journal à l'époque, prêts à tout pour défendre la liberté de la presse.
On pourrait penser que le film, qui est un film qui parle beaucoup, pourrait être ennuyeux, mais c'est sans connaître Steven Spielberg, qui réussit à nous tenir en haleine sans temps mort tout du long, et qui parvient avec brio à insuffler une tension dramatique au film jusqu'au bout faisant le lien avec l'autre grand film qui racontent les événements suivants Les hommes du président qui s'attaque, cette fois, à l'affaire du Watergate, film que je vais m'empresser de regarder, oui, à chaque fois, je me suis endormie devant, honte à moi!). Tom Hanks et Meryl Streep sont parfaits, Meryl Streep surtout parvient à incarner la fragilité de cette femme propulsée à la tête d'un journal à une époque machiste qui va réussir, à force de persévérance, à redresser son journal tout en conservant une éthique journalistique, les journalistes d'aujourd'hui devraient s'en inspirer! (Quand je vois le journal de France 2, vraiment je me dis que ce film est d'utilité publique pour ces journalistes!).

Posté par Orichan à 18:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 janvier 2018

"The Resistance is dead, the war is over, and when I kill you, I will have killed the last Jedi!"

2061488Star Wars: Le dernier Jedi de Rian Johnson
Ray bien décidée à affronter le parricide Kylo Ren en devenant un vrai Jedi, se rend auprès de Luke Skywalker afin qu'il lui enseigne les rudiments de la force, mais ce dernier refuse de la prendre comme élève, il a renoncé à enseigner depuis qu'il a perdu son jeune apprenti, Ben Solo. De son côté, la princesse Leia organise l'évacuation et la fuite de la poignée de rebelles survivants mais pris en chasse par l'Empire.
J'avais été échaudée par la précédent épisode, je crois que je ne me remettrai jamais de la mort d'Han Solo, tué par son propre fils, j'ai du attendre le générique de fin pour me persuader qu'il était bien mort, alors je n'attendais pas grand chose de cet opus (enfin malgré tout, je trouve ces épisodes moins ratés que les épisodes 1, 2 et 3!), et finalement j'ai été agréablement surprise, même si on est loin de la passion des épisodes 4, 5 et 6, on est d'accord. J'aime beaucoup la relation qui se développe entre Ray et Kylo Ren, elle est déterminée à le sauver, et lui quand on croit qu'il faiblit, se montre encore plus machiavélique que jamais, je l'avoue, j'aimerais bien qu'ils finissent ensemble ces deux-là. Le personnage de Finn est laissé de côté dans cet opus, et j'ai trouvé un peu insipide son histoire avec la jeune Rose. Les scènes de batailles sont très réussies, on oubliera cependant la scène pitoyable dans laquelle Leia vole jusqu'au vaisseau avec un trucage digne de Ma sorcière bien aimée!

Posté par Orichan à 19:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 janvier 2018

Petits plaisirs gourmands #132

La brioche des rois de la boulangerie Farine&O, très réussie, la meilleure que j'ai pu goûter à Paris et j'ai aussi testé la toupie brownie pistache de cette boulangerie et je recommande!
DSC03769

2018-01-07 11

Farine&O
153 rue du Faubourg Saint Antoine
75011 Paris

La galette des rois de Dominique Saibron aux treize saveurs comme les 13 desserts, j'ai été un peu déçue, mais je pense que c'est parce que je n'ai gouté que la version individuelle avec beaucoup de pâte feuilletée. Mais j'ai très envie de tester les viennoiseries proposées par cette adresse.
2018-01-13 14

Dominique Saibron
77 av. du Général Leclerc
75014 Paris

Des florentins maison.
2018-01-14 16

Posté par Orichan à 21:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,