C'est une première, mais voilà que je publie un billet sur un livre en cours.
Et vous vous doutez peut-être déjà de quel livre il va s'agir.
Je vais vous parler du tome 2 de Millénium. Je suis à l'heure où je vous parle à la page 248.

Et, là tout ceux et celles qui n'ont pas lu le tome 2 doivent immédiatement détourner les yeux de ce billet, se cacher, s'enfuir en courant, fermer leur navigateur internet, ou choisir de se crever les yeux (comme Shiryu dans Les chevaliers du zodiaque!), car je vais dévoiler des secrets de l'histoire.

Il y a quelques heures, j'étais dans le métro en train de lire Millénium quand, p.224, j'arrive à un moment empli de suspens, Lisbeth vient se présenter chez Dag et Mia pour parler de Zala. Je suis suspendue à ma lecture - il me reste une dizaine de stations avant d'atteindre mon point d'arrivée - je veux savoir ce que Lisbeth a à dire.
Le suspens demeure, l'auteur nous renvoie auprès de Mikael. J'attends. Il reste 3 stations quand je me prends une énorme baffe dans la figure, Mikael arrive chez Dag et Mia, et "nooooooooooooon pas ça!!!!", je crie en même temps que Mikael dans le métro - des regards se tournent vers moi, et j'ai envie de leur hurler, "ils sont morts, vous ne comprenez pas? Et Lisbeth où est-elle? Car ce n'est pas elle qui a fait ça???" - Je suis obligée de descendre du métro, et dans la rue, je continue à lire, ignorant les passants, les poteaux qui me voudraient du mal. Je veux croire qu'au moins l'un des deux s'en est sorti... mais non!! Et je dois abandonner Mikael, là, comme ça... Et maintenant je suis là, et je vais m'attaquer à la suite, mais je voulais digérer le choc.
Ca fait un plaisir fou quand un livre vous procure des sensations pareilles. Quand devoir le lâcher devient un vraie torture, quand vous ressentez les émotions des personnages, quand à chaque minute vous ne les quittez pas!!!

bis_border

Millénium, p.229, Le choc