Je suis une fan de manga convaincue, mais j'ai toujours eu un blocage avec le reste de la culture japonaise. Les films japonais, je peux pas et la littérature, j'étais bloquée aussi, mais voilà mon blocage débloqué grâce au

25433916

qui a mis à l'honneur le Japon.

 

9782264036292Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil de Haruki Murakami, 10/18
Ce livre est une sorte de parcours amoureux et sexuel d'Hajime, de son adolescence à sa vie d'adulte.
Hajime a rencontré, enfant, Shinamoto-san, il était trop jeune pour s'en apercevoir, mais il l'aimait, pourtant la vie les a séparés. Hajiime a grandi, passant de femme en femme, d'Izumi, au lycée, à qui il a brisé le coeur comme la vie, à la cousine d'Izumi qui l'éveille à sa sexualité,  jusqu'à Yukiko sa femme. C'est que dans toutes ces femmes, Hajime recherche celle qui hante ses fantasmes, l'inoubliable Shinamoto-san. Shinamoto-san qui va, à nouveau croiser son chemin, mettant du même coup l'équilibre de sa vie en péril.
Quelle étrange histoire! Le roman est tout ce qu'il y a de réaliste, Hajime analyse sa vie, ses sentiments et bascule dans l'onirisme avec le retour de Shinamoto-san. Je me suis vraiment demandée si le retour de Shinamoto-san était réel, en effet cette dernière apparaît avec la pluie et disparaît comme par enchantement, et son existence reste cachée dans un brouillard mystérieux. Quand Shinamoto-san revient elle a la consistance d'un fantôme, d'un fantasme, celui d'Hajime... ce n'est donc peut-être que l'imagination d'Hajime qui l'a fait réapparaître!
C'est donc une histoire surprenante que j'ai dévorée, mais j'ai ressenti un sentiment de frustration de ne pas savoir, à la fin, quel était le secret de Shinamoto-san ou même si elle avait existé.
En tout cas je lirai certainement d'autres romans japonais et de Murakami.