20158098The Dark Knight Rises de Christopher Nolan
Dans ce dernier opus, le méchant, c'est Bane, avec son masque à la Hannibal Lecter et sa musculature surdimensionnée (qui ne provient pas d'une expérience ratée comme pour l'original), ce dernier prend le contrôle de Gotham, et sous prétexte de libérer le monde de l'injustice et le joug des riches, veut réduire la ville en cendres. Batman va alors reprendre du service, mais Bruce Wayne, brisé et retranché chez lui depuis huit ans, sera-t-il à la hauteur?
Encore plus sombre que les précédents, cet épisode nous montre un Bruce Wayne qui a tout perdu, sa combativité, ses espoirs (ah, la scène où Alfred avoue la vérité!!!) et bientôt sa fortune, un Bruce Wayne qui n'ayant pas peur de mourir fait un Batman désespéré et finalement encore plus touchant (et surtout so sexy Christiannnnnnnnnnnnnn!!!), mais les personnages les plus intéressants sont ceux de Bane dont le passé douloureux sera révélé à la toute fin et surtout celui de Selina Kyle alias Catwoman (Anne Hathaway est géniale, mieux que Michelle Pfeiffer  parce que le personnage est moins fou, en fait...) qu'on ne nommera jamais, une pauvre qui hait les riches et qui comprend, d'un certain côté, les motivations de Bane.
Au-delà de ces considérations "philosophiques", on a là un super film d'action, je n'ai pas vu passer les 2h40, et j'ai trouvé les clins d'oeil de la fin géniaux, la relève est assurée par Joseph Gordon-Levitt (qu'on perce à jour dès le début d'abord! Mais chut!).
Le seul reproche que je ferais au film? La Cotillard! My gooooooooooood, j'étais pourtant prévenue (par Télérama en plus qui d'habitude l'aime bien!), qui réussit à presque gâcher tout le film avec sa dernière scène (c'est bien simple, j'ai eu envie d'éclater de rire!), il faudrait lui interdire de jouer, je sais pas moi, mais il faut faire quelque chose!
C'est donc la fin de la trilogie de Batman version Nolan, version dark, version maudite aussi un peu, version j'enterre Burton, la meilleure version, je crois!

Et si vous voulez tout savoir, oui, j'y ai bien pensé, j'ai regardé la sortie de secours en bas, à gauche (et pas à droite, ici) et j'y ai pensé, j'y ai pensé plusieurs fois.