20261429Le monde de Charlie de Stephen Chobsky
Charlie fait sa rentrée au lycée, malheureusement, Charlie est un être à part, il aime la littérature, et il cache de profondes blessures, alors il n'a pas d'ami. Mais Charlie essaie de s'intégrer, et il rencontre alors le déjanté Patrick, homosexuel et fier de l'être et Sam (la belle Emma Watson, j'aimerais être aussi sexy avec des cheveux aussi courts, mais moi j'avais pleuré toutes les larmes de mon corps quand je les avais coupés comme ça au lycée!), fan de musique indé et toujours amoureuse du mauvais garçon. Avec eux, Charlie va apprendre à vivre...
Cette rencontre avec Charlie fut une très belle surprise, avec des personnages attachants et déglingués, les personnages secondaires sont aussi réussis que les principaux, et c'est un plaisir de suivre cette bande de déjantés qui s'amusent au Rocky Horor picture show, qui boivent, qui se droguent, qui s'aiment, mais qui font tout pour réussir leurs études parce qu'il y a un avenir après.
Je reprocherais juste au scénario un excès de pathos, Charlie porte un peu trop de casseroles et en enlever quelques unes (surtout la dernière complètement inutile) n'aurait en rien diminué l'émotion du film.
Ajoutez à ça une bande son réussie et vous obtenez un bon film indé américain touchant et beau tout simplement.

Et si vous voulez jouer au jeu du "Dans quelle série, j'ai vu cet acteur?", vous pouvez retrouver Elena de The vampire diaries, Addison de Private Practice, Bobby Donnel de The practice, la fille déjantée de Parenthood, le fiancé de Phoebe dans Friends...