20244611Lincoln de Steven Spielberg
Film basé sur les quelques mois de la vie de Lincoln qui ont précédé l'adoption du 13ème amendement, mettant fin à l'esclavage aux Etats-Unis. Alors que le pays est dévoré par la guerre de sécession, Lincoln décide de faire passer cet amendement coûte que coûte, n'hésitant pas à recourir à la corruption et à transiger pour faire avancer son pays.
Je m'étais préparée psychologiquement aux 2h30 que durait le film, et je pense que j'ai réussi, je ne l'ai pas trouvé à mourir d'ennui comme je le redoutais, le vote final crée même une tension dramatique alors même qu'on connaît déjà le résultat!
Malheureusement, le film est trop, mais vraiment, verbeux, ça parle, ça parle, il ne se passe rien, et j'avoue avoir décroché plusieurs fois et laissé mon esprit vagabonder... et quand un des personnages s'énerve à cause d'un énième discours du président, j'avoue avoir voulu crier aussi.
Heureusement, Spielberg réussit à capter notre attention lors de certains grand discours, surtout grâce aux performances d'acteurs de Daniel Day-Lewis (mais comment ont-ils fait pour qu'il paraisse si grand?) et de Tommy Lee Jones qui incarne un homme politique qui prône l'égalité raciale et qui devra transiger avec ses convictions pour les faire triompher, et qui apporte une mini touche d'humour grâce à ses saillies contre le camp adverse. On oubliera par contre, Sally Field qui m'horripile quand elle joue les hystériques (oui, oui, traumatisme post-Urgences!).
J'ai du mal donc à donner un avis tranché sur le film, c'est intéressant, mais long, verbeux, ça m'a plus fait penser à un documentaire en fait.