9782864249016Etranges rivages d'Arnaldur Indridason, Métailié Noir
Erlendur revient, enfin pas tout à fait, on le retrouve là où il était parti depuis tout ce temps, dans les fjords de l'est, la région de son enfance, là où il a lâché la main de son petit frère Beggi, il y a si longtemps, quand ils se sont perdus dans le froid et que Beggi n'est jamais revenu. Et en chassant ses fantômes, Erlendur croise l'histoire d'une autre disparue, Matthildur, cette femme perdue dans la tempête en même temps que des soldats britanniques, pendant la guerre, les soldats furent retrouvés, morts pour la plupart, mais le corps de Matthildur est toujours resté introuvable... Erlendur a toujours été persuadé que les disparitions si courantes en Islande pouvaient cacher des meurtres, et le mari de Matthildur, mort peu de temps après le drame n'avait pas bonne réputation... Erlendur se lance alors sur les traces de la disparue.
Cela valait le coup d'attendre le retour d'Erlendur, je crois que ce volume est mon préféré de la série. Comme toujours avec Indridason, l'enquête d'Erlendur alterne avec une autre narration, souvent d'une autre époque, et cette fois, contre toute attente, c'est l'époque de l'enfance d'Erlendur qui est mis en lumière, l'époque de son enfance quand Beggi a disparu, quand tout s'est figé, ce fut très émouvant de découvrir le poids de la culpabilité qui pèse sur Erlendur depuis ce drame. Et puis l'enquête sur Matthildur, pleine de secrets, de passion, d'horreur se déroule comme toujours simplement au fil des discussions d'Erlendur avec les gens, et ça reste toujours aussi passionnant.