21005913_20130515100512343Wolverine, le combat de l'immortel de James Mangold
Pour resituer cet épisode dans la chronologie, nous sommes juste après les trois premiers X-men, soit juste après la mort de Jean Grey, et donc bien après le premier épisode consacré à Wolverine qui se passait avant les premiers X-men, vous avez suivi?
Logan est en dépression après la mort de Jean, il joue les ours dans la montagne, mais une jeune japonaise, nommée Yukio et tout droit sortie d'un manga, vient le chercher pour le ramener auprès de son maître, à Tokyo. Ce dernier que Logan a sauvé de la bombe de Nagasaki, souhaite faire ses adieux à Logan, mais accessoirement lui piquerait bien son immortalité.
Alors, je dois avouer que j'ai trouvé cette histoire bien peu passionnante, l'univers de X-men semble loin (sauf à la toute fin pendant le générique final, oui comme d'hab, où là on retrouve nos personnages fétiches, même si c'est abusé de faire revenir d'entre les morts vous savez qui ou pas!). L'histoire d'amour entre Logan et Mariko manque beaucoup de passion, mais pourquoi n'a-t-il pas préféré Yukio, elle avait une plus grande profondeur psychologique quand même.
La méchante du film est, quant à elle, ridicule et c'est bien dommage, mais sa mue de serpent et sa boule à zéro, à la fin, c'est quand même hyper ridicule, et ça ne passe pas du tout.
Et pour finir, le film manque cruellement d'humour, où  est passé le sarcasme de notre Logan préféré? La déprime ça va deux minutes, mais un Logan qui ne fait pas de remarques acerbes, ce n'est pas un Logan.
A réserver aux fans d'X-men donc, ou à ceux qui veulent mater du Hugh Jackman, graouuuuuuuuu!