140559Exodus: Gods and Kings de Ridley Scott
Ridley Scott reprend, ici, le grand classique Les 10 commandements, film que j'ai vu des tas et des tas de fois, mais souvent avec un petit passage d'endormissement, et pourtant, j'aime beaucoup ce grand film épique.
Pour reprendre, rapidement, l'histoire, Moïse, élevé en tant que fils de Pharaon au côté de Ramsès, va découvrir qu'il est en réalité le fils d'esclaves hébreux, rejetant d'abord cette idée, il va ensuite accomplir son destin et mener son peuple vers une terre hospitalière.Ce film, s'il ne marquera pas l'histoire du cinéma, reste un bon film, Ridley Scott reprend le mythe biblique pour le transformer en blockbuster hollywoodien, on ne s'ennuie pas une minutes durant les 2h30 que durent le film, et malgré un scénario connu d'avance, l'action va crescendo, et Ridley Scott nous en met plein les yeux.
J'ai trouvé le film bien plus réaliste que son original, que ce soit dans le traitement de l'image, l'ouverture de la Mer Rouge, par exemple, ne donne pas l'impression d'un découpage au couteau de l'eau, de même, les plaies qui s'abatent sur l'Egypte font, visuellement, froid dans le dos, l'eau qui se teintent de rouge m'a traumatisée!
Mais c'est surtout le personnage de Moïse qui est plus "réel", il apparaît beaucoup plus humain, il doute, beaucoup, s'en prend à Dieu souvent, se décourage, et bien sûr, comme c'est Christian Bale, je suis restée en pâmoison devant lui.