152985Divergente 2: L'insurection de Robert Schwentke
A la fin de l'opus précédent, les Altruistes avaient été décimés par les Audacieux sous le joug du sérum mis au point par Jeanine Matthews, Tris et Four sont donc en fuite, et se  sont réfugiés avec Caleb et des aliés inattendus, en la personne de Marcus et Peter, auprès des Fraternels. Tris est rongée par la culpabilité de la mort de ses parents, et de Will qu'elle a du abattre, mais la traque des Divergents continue, et nos amis doivent fuir à nouveau et vont croiser les "Sans Factions".
J'ai trouvé que ce deuxième film s'éloignait beaucoup de la trame du roman, mes souvenirs restent flous cependant, mais je ne me souviens pas de cette traque ininterrompue des Divergents seulement dans le but de découvrir le message enfermé dans la fameuse boîte que Jeanine veut, à tout prix, ouvrir. Cette différence n'est cependant pas pour moi un point négatif, au contraire, je préfère quand une adaptation réserve son lot de surprises, sans trop s'éloigner quand même de la trame originale.
Le rythme du film est soutenu sans temps mort, le réalisateur a voulu nous en mettre plein la vue avec les effets spéciaux, les scènes de simulation sont incroyables, mais j'avoue que ce n'est pas ça que j'avais envie de voir, je trouve qu'il ne s'attache pas suffisamment à au relation entre les personnages, Four et Tris surtout (la scène de coucherie est tronquée dès les premières secondes, arnaque!!!), mais aussi aux rapports entre Marcus et Four, et Four et sa mère retrouvée, le personnage de Caleb est quant à lui complètement effacé.
Le personnage de Peter apporte une touche d'humour bienvenue.
Je reste fan, et j'ai très envie de voir le film suivant.