411619Loin de la foule déchaînée de Thomas Vinterberg d'après le roman de Thomas Hardy
Dans Fifty shades of Grey (non, ne partez pas), Christian demande à Anastasia, quel est l'auteur qu'il l'a poussée vers la littérature, Jane Austen ou Thomas Hardy, c'est là que je me suis dit (en plus de me poser la question à moi-même) qu'il fallait vraiment que je lise Thomas Hardy! En attendant, j'ai pu voir cette adaptation.
Bathsheba Everdeen est une jeune femme indépendante dans l'Angleterre victorienne, quand le berger Gabriel Oak lui demande sa main, elle préfère refuser, parce qu'il est plus riche qu'elle, parce qu'elle refuse d'être attachée à un homme, qu'elle veut être libre. Mais le destin est facétieux, M. Oak connaît un revers de fortune et Bathsheba hérite de la ferme de son oncle, qu'elle va diriger seule et avec succès, elle engagera M. Oak pour l'aider dans sa tâche. Mais voilà qu'un beau soldat fait son apparition, le coeur de Bathsheba va tressaillir, la tempête se déclencher...
J'ai trouvé l'histoire magnifique, Thomas Hardy décrit les tourments amoureux avec délicatesse et tellement de vérité! C'est un roman sur l'amour, Bathsheba veut être amoureuse, mais elle confond amour et passion, il écrit une sorte de Madame Bovary anglais, dans lequel M. Bovary ne serait pas un imbécile, mais un M. Oak, cet être mutique, solide, et discret qui aime en silence.
Je n'ai pas lu le roman, mais le film retranscrit magnifiquement les sentiments des personnages, les acteurs sont en effet excellents, j'aime beaucoup Carey Mulligan, mais c'est Matthias Schoenaerts qui a bouleversé mon petit coeur et pourtant, j'avoue que j'avais des réticences envers cet acteur, il réussit à faire passer des sentiments à travers les non-dits et les silences.
Et puis les décors font le reste, on est dans la campagne anglaise, avec son temps tortueux qui traduit les émotions des personnages.
un très beau film.