085787Le labyrinthe: La Tetrre brûlée de Wes Ball
A la fin du premier opus, nos héros avaient réussi, non sans mal à quitter le labyrinthe dans lequel ils étaient retenus prisonniers par l'infâme organisation WICKED qui les avait placés là afin de trouver un vaccin contre la terrible épidémie qui ravageait la terre (ne me demandez pas le rapport, déjà à l'époque, je n'avais rien compris). Dans ce second épisode, notre groupe de héros est sauvé par une nouvelle organisation, cependant ils découvrent vite que le danger rôde toujours et ils fuient à travers la terre brûlée.Je n'ai toujours pas lu les romans qui ont inspiré les films, et j'avoue malheureusement, que si les films constituent un divertissement sympa, ils sont vite oubliables.
Je trouvais déjà qu'il y avait des failles incroyables dans le scénario du premier film, mais là on frôle la limite de la catastrophe, des tas d'éléments sont incompréhensibles, non, mais cette fin au secours, je peux rien dire, mais quand même ça n'a ni queue ni tête. Par ailleurs, les personnages passent l'ensemble du film à fuir, ce qui devient vite redondant. Heureusement, dans ce deuxième film j'ai trouvé Dylan O'Brien qui incarne le héros Thomas, un peu moins ado, et plus mâture, pour résumer il m'a fait craquer, alors que dans le premier épisode j'étais restée de marbre, cependant les autres acteurs qui jouent les blocards sont réduits quasiment à une fonction de figuration et c'est bien dommage. Pour relever le niveau du casting, nous retrouvons Aidan Gillen qui joue le même rôle machiavélique que son Little Finger de Game of thrones, mais qu'est-ce qu'il le fait bien et Giancarlo Esposito qui incarne un personnage terriblement drôle.
Vous l'aurez compris je ne suis pas fan de la franchise, mais j'irai voir la suite, si suite il y a.