225612Divergente 3: Au-delà du mur de Robert Schwentke
A la fin du film précédent, les survivants de l'extérieur appelaient les habitants de la ville de Chicago à les rejoindre car certains d'entre eux étaient devenus "divergents" et qu'ils étaient donc enfin aptes à rejoindre et sauver le reste de la civilisation humaine. Cependant, Evelyn qui est désormais à la tête de la ville, en décide autrement et interdit à quiconque de quitter la ville sous peine de sanction car pour elle, le danger provient de ceux qui les ont abandonnés. Pourtant, Tris est prête à tout pour découvrir ce qui se cache de l'autre côté du mur, avec un petit groupe, elle décide alors de fuir.
Le dernier tome de la série est loin d'être mon préféré à cause de la fin que vous savez, et parce que j'avais trouvé que ça partait bien vite dans tous les sens, et malheureusement les défauts du livre sautent aux yeux dans la version filmée qui est, en plus, comme c'est à la mode, est coupée en deux parties! Non seulement, le scénario se perd à tenter de trouver un peu de logique à la création de ce monde, mais on s'ennuie assez vite car il n'y a pas vraiment de matière dans cette première partie, les plans du "méchant" sont cousus de fils blancs et on se demande comment Tris fait pour ne rien voir. Ces problèmes scénaristiques ne m'auraient pas trop gênée si on se concentrait sur la relation de mes deux chouchous d'amour, mais même pas, il y a très peu de plans où on peut voir Tris et Quatre ensemble, et les quelques plans qu'on voit des deux amoureux durent très peu de temps. J'ai passé le film à me lamenter.
Heureusement quelques trouvailles visuelles
comme l'attaque avec les espèces de drone, et les mauvaises blagues de Peter sauvent un peu le film.
Bref je suis bien déçue par cet opus, mais j'irai voir la fin, kleenex à la main!