069648Rogue One: A Star Wars story de Gareth Edwards
Au début de l'épisode IV de Star Wars, Leia confiait à R2D2 les plans de l'Etoile de la mort que des soldats de l'armée Rebelle avaient subtilisés, disait-elle, au péril de leur vie, dans Rogue One nous découvrons donc le déroulement de cette opération à haut risque.
Jyn Erso est recrutée, bien malgré elle, par les rebelles, pour retrouver son père Galen Erso, un scientifique recruté de force pour la construction de l'arme de guerre la plus destructrice de l'Empire, j'ai nommé l'Etoile noire. Jyn ne l'a pas vu depuis 15 ans, depuis le jour où l'Empire l'a fait enlever en tuant sa mère. Aux côtés du Capitaine Andor qui cache sa véritable mission, Jyn fera tout pour sauver son père et donner de l'espoir aux rebelles.
J'ai vraiment adoré cette épisode de la saga, bien plus finalement que la suite avec les acteurs plus vieux et la terrible mort de mon personnage fétiche! L'histoire se raccroche vraiment bien à l'épisode suivant grâce à des clins d'oeil très nombreux qu'on prend vraiment plaisir à relever, la présence de Vador par exemple, mais aussi du père adoptif de Leia, des membres de l'armée Rebelle, de C3PO et R2D2 (mais ce dernier je l'ai raté!) et de Leia elle-même, à nouveau jeune, grâce à la magie du numérique (oui, oui j'ai hurlé dans la salle en la voyant!).
L'histoire est passionnante, on ne s'ennuie pas même si on connaît d'avance son dénouement tragique, petit bémol tout de même l'histoire de Saw Guerrera qui ne m'a pas semblé très claire scénaristiquement parlant.
C'est un plaisir de retrouver cet univers, attention cependant les néophytes de la saga risquent d'être perdus!