9782253005964-001-TTess d'Uberville de Thomas Hardy, Livre de poche
Le père de Tess Durbeyfield découvre qu'il a eu une ascendance noble des siècles auparavant, il est le dernier représentant des d'Uberville, mais sans le sous, il envoie donc la pauvre Tess réclamer la protection des d'Uberville actuels qui ne manqueront pas de reconnaître en elle une lointaine parente. Tess fait alors la rencontre de sa Némésis, Alec d'Uberville, parvenu qui a racheté le nom noble, et s'en sert pour appâter l'innocente Tess, c'est alors qu'une nuit, dans la campagne, il la viole, Tess restera à jamais marquée par cette souillure qui précipitera sa perte.
J'avoue, j'ai lu Tess d'Uberville, ce grand classique de Hardy, parce qu'il était évoqué dans Fifty shades of Grey, et oui comme quoi, le mummy porn peut pousser à tout! Je connaissais tout de même l'histoire dans ses grandes lignes, mais j'avoue avoir été très surprise par la tournure du récit! Le viol de Tess évoqué à demi mots, le roman a tout de même fait un terrible scandale à l'époque, m'a laissée pantelante et choquée! Et puis, j'ai suivi les malheurs toujours plus terribles qui s'abattaient sur Tess, et j'ai senti la colère s'emparer de moi comme elle s'empare de Tess à la fin, et je suis restée sidérée par ce dénouement.
Le personnage de Tess est terriblement émouvant dans sa pureté, son amour pour Angel, sa force finalement qui l'aide à surmonter les épreuves toujours. J'ai évidemment haï Alec d'Uberville, le roman fait tout de même froid dans le dos quand on pense à la condition de la femme à cette époque, c'est la femme violée qui porte le poids de la faute et l'homme qui a le beau rôle! Mais le personnage que j'ai le plus détesté restera Angel, le personnage angélique qui rejette Tess pour une faute à laquelle elle ne peut rien.
C'est un roman qui secoue sans aucun doute! A lire!