RavageRavage de René Barjavel, Folio
J'ai eu ma période Barjavel au collège, je pensais avoir dévoré tous les livres de l'auteur, mais Ravage m'avait échappé.
Dans un Paris futuriste, où l'agriculture a disparu presque partout, où l'on fait pousser des légumes et on fabrique de la viande dans les usines, François, fils de paysan à l'ancienne, a du mal à s'adapter, heureusement il y a son amie d'enfance Blanche avec lui. Mais Blanche semble vouloir voguer vers d'autres horizons, elle est sur le point de devenir une chanteuse célèbre, quand le monde s'effondre, l'électricité s'arrête, la famine, les maladies et un terrible incendie s'abattent sur Paris et la France entière, le monde est ravagé. François, Blanche et un groupe de survivants entreprennent alors un voyage vers la Provence où ils espèrent trouver un havre de paix pour tout reconstruire.
La première partie de Ravage qui nous décrit ce nouveau monde moderne est franchement datée, et j'ai souri plusieurs fois devant la description de certaines inventions, j'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire, heureusement quand la catastrophe s'abat, le récit tourne au survival, un genre que j'adore, et devient passionnant. On suit alors le périple semé d'embûches des personnages, et la survie des personnages est tout aussi aléatoire que dans un épisode de The Walking dead. Malheureusement, j'ai été déçue par la fin du roman (et par les passages fantastiques aussi d'ailleurs qui tombent comme un cheveu sur la soupe) qui ressemble à une réécriture du mythe biblique post-déluge dans une vision toute personnelle de l'auteur.