597734Blade Runner 2049 de Denis Villeneuve
J'ai adoré Blade Runner, son questionnement sur l'âme humaine, Rutger Hauer sous la pluie, Rachel, l'interrogation finale à jamais irrésolue... ça me faisait donc un peu peur cette suite, mais si j'avais crié comme une hystérique en découvrant qu'Harrisson Ford partagerait l'affiche avec Ryan Gosling.
Des années après la fin du premier film, on suit l'agent K, un blade runner chargé d'éradiquer les vieux répliquants, répliquant lui-même, mais avec un esprit plus maléable, plus servile... coit-on, car quand l'agent K assiste à un miracle, il décide de se rebeller et de retrouver celui à l'origine du miracle, l'ancien blade runner Rick Deckard.
Cette suite de Blade Runner est réussie, alors certes, elle n'atteint pas le statut d'oeuvre culte décernée à son aînée, mais Denis Villeneuve a fait du bon travail à mes yeux.
Le scénario m'a semblé au début sans grande surprise, j'étais même un peu déçue de sa simplicité jusqu'au twist final vraiment très amené même si on nous donne un gros indice avant.
Ryan Gosling incarne un nouveau Blade Runner, plus mutique, Drive quand tu nous tiens, mais cela sert parfaitement son rôle, K n'a pas de sentiment, mais quand l'espoir naît il devient finalement humain. Sa rencontre avec Harrisson Ford, très attendue, retardée pendant une bonne partie du film, est pour le moins explosive. 
On retrouve des clins d'oeil à la série originelle et une réapparition de Rachel très réussie.
Il n'y a finalement que le méchant incarné par Jared Leto qui m'a semblé raté, ce dernier surjoue et les motivations du personnage sont vraiment confuses!